vous avez aimé « Le fils de l’Ursari »

Du montreur d’ours au joueur d’échecs !

Une famille de roms atterrit dans un bidonville aux portes de Paris. Sous la coupe de 2 mafieux dangereux, le fils, tout comme son frère, sa sœur et ses parents doit « trimer » dur pour rembourser la dette absurde qu’ils ont contracté ; pas évident de « s’évader » dans ces conditions  et pourtant une étrange découverte – les échecs – et des rencontres déterminantes – Mme Baleine et Mr Enorme – vont lui ouvrir, ainsi qu’à sa famille un avenir meilleur.

Avec une écriture sensible et percutante, l’auteur décrit le parcours du combattant d’une famille de roms déracinée et confrontée à la misère, la violence ; son roman, tout en nuances, est un appel à la tolérance et montre également à quel point une passion peut transformer la vie.

Pour compléter, quelques pistes de lecture, films et musique sur la vie des Roms

Des romans et documentaire

Des films

Avec la musique de Goran Bregovic (Ederlezi)

Les yeux noirs extrait de musique de la bande originale du film Swing de Tony Gatlif (certaines scènes ont été tournées dans le quartier de Neuhof à Strasbourg)

Et pour poursuivre dans le monde des échecs !

Roman de Stefen Zweig et BD de David Sala (auteur strasbourgeois)

 

Publicités